search instagram arrow-down

UNE SEMAINE SANS FROMAGE

C’est décidé, aujourd’hui je commence une semaine sans fromage.

Comme ça, ça peut prêter à sourire, mais pour moi, le fromage est devenu ma drogue. Surtout depuis que je suis devenue végétarienne, je compense, et mange plus de 100 grammes de fromage par jour !

Hou là là, c’est beaucoup trop !

Surtout pour ma ligne… parce que le fromage, je ne vais surtout pas vous dissuader d’en manger, ni vous citer une liste de côtés négatifs…

Le fromage, c’est bon, très bon même ; aussi bien du côté gustatif que nutritionnel, mais comme vous l’avez remarqué, j’en abuse, et ça, c’est pas bien !

Alors l’idée, ce n’est pas une vie sans fromages, ce serait trop triste, c’est ‘arrêter d’en manger pendant une semaine, de compenser mon manque de viande par le fromage, de me concentrer sur des goûts, un peu plus verts, de légumes et d’arômates… D’apprendre en peu de temps à manger différemment.

Alors cette semaine je vais la concentrer sur mon alimentation, et je vais m’aider de techniques comme la relaxation, la méditation, et l’hypnose, pour prendre du recul par rapport au fromage, comme on le ferait avec n’importe quelle addiction.

JOUR 1

Je commence cette journée sans fromage par une séance de relaxation, être détendue, c’est important pour commencer un défi !

passion-relaxation-1-semaine-sans-fromage

Et ce n’est pas parce qu’on ne mange pas de fromage qu’on ne se fait pas plaisir avec du bon pain bien croustillant qui vient directement de chez votre boulanger.

JOUR 2

Comme ma première journée sans fromage hier c’est très bien passée, je suis plutôt confiante.

J’ai malgré tout des habitudes comme me diriger vers le frigo et me servir une belle portion de fromage… Bon ça c’est terminé, il faut que je me calme, et que je relativise par rapport à cette habitude que je ne contrôlais même plus.

Je prends plaisir avec des goûts différents comme le pesto et les tomates sèchées ou autres légumes.

Cet après midi je vais faire une séance d’auto hypnose pour relativiser cette « relation » addictive avec le fromage.

Parce que selon une étude récente de l’Université du Michigan, l’addiction au fromage est une réalité comparable à celle aux drogues tabac et alcool.

Ils’agit d’une addiction qui parfois tourne à l’obsession. Pour la première fois la science confirme le rapport passionnel que certains d’entre nous ont avec le fromage. Et même si elle ne fait pas de bien à notre système cardio vasculaire cette addiction est quand même beaucoup moins nocive que celle aux drogues, tabac et alcool.

L’addiction alimentaire est notamment la conséquence de comportements inscrits dans nos gènes et qui pendant des dizaines de milliers d’années et pour des raisons de survie nous ont fait préférer, par exemple, les aliments comprenant des quantités importantes de graisses d’origine animale. Le fromage est d’autant plus addictif expliquent les chercheurs de l’Université du Michigan qu’il comprend une protéine que l’on trouve dans tous les produits laitiers, la caséine. Pendant la digestion, la caséine a un effet sur notre organisme comparable à celui des opiacés via un composant chimique appelé casomorphine. Or la caractéristique du fromage est d’être un concentré de lait et de contenir une quantité importante de caséine.

Bref, nous sommes maintenant prévenus, alors autant employer les bons moyens, et comme je vous le disais plus haut, pour moi aujourd’hui, ce sera l‘hypnose.

passion-relaxation-hypnose-semaine-sans-fromage-1

JOUR 3

Prendre le temps de savourer ce qu’on mange...

Je suis à table, prête à savourer le délicieux sandwich sans fromage que je me suis préparé pour le déjeuner.

Je le regarde, il est beau, appétissant… Je sais que j’ai utilisé du bon pain frais, de bons légumes

Je prends le temps de le sentir, chaque aliment à une odeur particulière, je prends le temps…

Puis je l’écoute, je romps le pain, je porte à l’oreille pour mieux l’entendre, j’ai vraiment envie de manger, mais je prends le temps de l’apprécier…

Puis je le porte à ma bouche, sans le croquer, juste pour apprécier les sensations que je vis…

Il est temps de le croquer, de prendre le temps de bien mâcher. C’est une explosion de saveur en bouche ! Une vraie merveille …

Je retrouve tous les goûts des légumes, les tomates sèchées, le pesto, les olives vertes au poivrons… je trouve même le gout du tofu, que je n’ai pas assaisonné.

C’est une vraie explosion de saveurs…

Je me régale tellement, et pourtant ce sandwich sans fromage est si simple à réaliser.

Ce que je viens de vivre, est une séance de méditation de pleine conscience, tout le monde peut et sait prendre le temps le le faire.

Quelque soit l’aliment que vous mangerez, vous multiplierez les goûts et saveurs en bouche, et vous serez complètement dans l’instant présent. Vous pourrez savourer avec plaisir, même si ce n’est pas du fromage !

passion-relaxation-hypnose-semaine-sans-fromage-2

Mmmmm ..

JOUR 4

L’idée de ce jour est de profiter de ce que je mange, en me faisant plaisir, et en essayant de changer mes habitudes…

Et tout ce passe plutôt bien !

Et ce soir, un bon velouté de brocolis, sans fromage, avec de bons légumes.

passion-relaxation-hypnose-angers-art-1

JOUR 5

Je commence à penser fortement au fromage, et j’ai les papilles qui me titillent !

Une séance d’auto hypnose me sera nécessaire…

Pour autant, je me régale à manger une délicieuse pomme 🙂

Je reviendrais d’ailleurs très prochainement sur le bienfait des pommes dans l’alimentation. Elles sont idéales si on souhaite entamer une monodiète.

passion-relaxation-hypnose-fromage

JOURS 6 et 7

Je vais mettre ces deux journées sans fromage, dans le même panier, si je puis m’exprimer ainsi.

Le mot d’ordre est le détachement … et grâce aux techniques comme la relaxation, l’hypnose ou la méditation de pleine conscience, je prends du recul par rapport à mon attirance, qui aujourd’hui à mes yeux n’est plus une addiction vers le fromage.

Mon but de départ était d’arrêter de manger pendant  une semaine le fromage, de changer mes habitudes alimentaires, d’apprécier de nouveaux goûts sans tomber dans l’addiction ou la dépendance.

C’est aujourd’hui un défi réussi, j’en suis heureuse, et je pense fêter ça avec une petite portion d’un bon fromage.

J’ai bien dit PETITE 🙂

 

 

3 comments on “UNE SEMAINE SANS FROMAGE

  1. planetevegas dit :

    Je confirme ! pour nous aussi le fromage est une religion , moi auvergnate pure souche et mon mari originaire du proche sancerre ( crottins de chavignol ou etes vous ?)
    Voila ce qui nous manque ici , le beurre au cristaux de sel et les petits crottins de chavignol.
    ( ok il faut avouer qu’ici on trouve du brie, du fromage a raclette richmond et du cantal entre deux) .
    Du coup, casomorphinee je suis ! Merci pour cet excellent article , super interessant facile a lire et a comprendre pour le commun .
    J’espere que ta semaine se passera bien .

    J'aime

  2. passionrelaxation dit :

    Merci Planetevegas de ton commentaire, et de ton encouragement, à très vite j’espère ! Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :