DON DE MOELLE OSSEUSE

C’est la semaine nationale de mobilisation en faveur du don de moelle osseuse.

Cette campagne existe depuis 12 ans, elle a permis l’année dernière qu’il y ait 20000 donneurs supplémentaire.

C’est vrai qu’il y a des donneurs (260 000), mais il en manque encore, parce que la compatibilité entre un donneur et un malade anonyme est très faible (1 chance sur un million).

Quand un malade a besoin d’une greffe de moelle osseuse, l’équipe médicale recherche d’abord dans la fratrie du malade, ses frères et soeurs ont en effet 25 % de chance d’être compatibles avec lui.

Quand on n’a pas de donneurs compatible dans la famille, par ce que le malade est fils unique ou que ses frères et soeurs ne sont pas compatibles ; on va chercher un donneur sur les registres internationaux où des personnes en bonne santé se sont inscrites, et sont prêtes à se rendre disponibles pour réaliser une greffe de moelle osseuse.

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, 30 millions de personnes dans le monde sont inscrites sur cette liste. Et la probabilité d’avoir un donneur non familial compatible est de l’ordre d’une chance sur un million.

Ce qui justifie pleinement d’interroger d’emblée le fichier international, et non pas seulement en France, pour avoir la chance de faire la greffe.

Il est très important de recruter plus de donneurs en France pour une raison de compatibilité. En effet, c’est tout à fait différent d’une greffe d’organes, la compatibilité exigée est beaucoup plus élevée.

D’autre part, pour des raisons d’origines géographiques. Il y a des malades d’origine Asiatique ou Africaine qui ont une chance très minime de trouver un donneur.

Par ailleurs on sait que les résultats des greffes sont meilleurs avec les hommes jeunes, et il manque actuellement d’hommes jeunes dans le registre.

En pratique, quand un donneur est appelé pour donner, il y a deux cas de figures, le premier c’est de récupérer la moelle osseuse directement dans la moelle, et donc de faire un prélèvement dans un bloc opératoire de la hanche du donneur. Le deuxième cas de figure c’est de récupérer les cellules du donneur dans le sang circulant, par une simple prise de sang.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les malades qui bénéficient d’une greffe de moelle osseuse n’ont pas d’autre traitement disponible à l’heure actuelle et que la grande majorité d’entre eux est guérie après ce don de moelle osseuse.

Pour faire partie des donneurs il suffit d’aller sur le site internet

http://www.dondemoelleosseuse.fr/

D’avoir entre 18 et 50 ans et d’être en bonne santé, le centre le plus proche de chez vous vous appellera pour un entretien médical, pour faire une prise de sang afin d’établir cette « carte d’identité » du donneur. Et un jour, peut être que quelqu’un vous appellera afin que vous puissiez sauver une vie.

Et peut être que faire ce beau geste peut vous aider à devenir la meilleure version de vous même.

Laurence

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s