search instagram arrow-down

Des chercheurs Allemands ont effectué une étude récemment qui démontre que les nuits trop courtes sont dangereuses pour le coeur.

Pour cette étude ils ont travaillé avec des professionnels, des pompiers et des médecins qui ont des nuits trop courtes, car ils sont souvent de garde.

Au terme de cette étude, ils ont listé les effets néfastes du manque de sommeil  . Les effets immédiats après une nuit de garde par exemple sont la sensation de fatigue, des troubles de la concentration, des troubles de l’attention, des troubles de la mémoire.

Mais le point le plus négatif c’est les effets sur la fonction cardiaque. Parce qu’après des nuits trop courtes ils ont mesuré les différents paramètres sur le coeur et ont remarqué que le muscle cardiaque se contracte plus facilement, le pouls s’accélère, la pression artérielle monte, la fréquence cardiaque est plus rapide également, et on sait que tous ces phénomènes sont des facteurs de risques des maladies cardiovasculaires notamment l’infarctus du myocarde, mais aussi l’ AVC.

Etant donné qu’en France les dernières études nous montrent que les Français dorment moins de 6 heures par nuit, elles interpellent, car ce sont des nuits trop courtes avec des conséquences sur le coeur.

En effet pendant la nuit le coeur et le système cardiovasculaire se reposent notamment grâce à la position allongée et également le métabolisme contribue au repos du coeur que ce soient la température ou un niveau d’hormones qui baissent qui permet au coeur de se reposer.

Si on ne dort pas suffisamment le muscle cardiaque et la tension artérielle vont être sollicités d’une part par l’exercice physique et ‘autre part par l’augmentation des hormones, les hormones thyroïdiennes et le cortisol l’hormone du stress qui va augmenter et solliciter le système cardiovasculaire.

Nuit de privation après nuit de privation, de moins en mois de sommeil, la pression artérielle, la fréquence cardiaque finisse par déclencher des maladies cardiovasculaires, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral notamment chez les personnes fragilisées par le tabac, l’alcool le diabète, l’hypertension artérielle familiale.

Pour prévenir ces maladies cardiovasculaires avoir un risque minimum lié aux dettes de sommeil il faut dormir 7 heurs par 24 heures pendant la semaine et 8 heures par 24 heures le weekend.

Le mieux étant de dormir une nuit complète de 7 heures, mais pour ceux qui n’y arrivent pas vous pouvez faire une ou deux sieste pour arriver à ces 7 heures par 24 heures.

Quand on n’arrive pas à dormir suffisamment le recours aux somnifères ne peut être que transitoire, ou peut être éviter grâce à des techniques comme l’hypnose, la relaxation.

Il faut bien sûr éviter les écrans, les téléphones, les tablettes, avoir une activité physique régulière, une alimentation équilibrée.

Tous ces conseils sont précieux, grâce à un bon sommeil vous pourrez devenir la meilleure version de vous même.

Laurence

 

 

One comment on “LA JOURNEE MONDIALE DU SOMMEIL

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :