Bonjour,

Aujourd’hui j’avais envie de vous partager ce poème de Charlie Chaplin que j’adore

« Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai compris que j’étais toujours et dans toutes les opportunités qui m’étaient données au bon endroit, au bon moment.

Et j’ai compris que tout ce qui se passe est juste. A partir de là, j’ai pu être calme.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle CONFIANCE.

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai compris combien je peux offenser quel’un quand j’essaie de lui imposer mes désirs même si je sais que ce n’est pas le bon moment et que cette personne n’est pas prête pour celà.

Et même si cette personne est moi-même.

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle RESPECT.

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai pu reconnaître que la douleur et la peine émotionnelles sont juste des rappels pour que je ne vive pas à l’encontre de ma propre vérité.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle ÊTRE AUTHENTIQUE.

Quand j’ai commencé à m’aimer j’ai arrêté de vivre une autre vie et j’ai pu voir que tout autour de moi était une requête de croissance.

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle MATURITE

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai arrêté de me priver de mon temps libre et j’ai arrêté d’ébaucher plus de magnifiques projets pour le futur.

Aujourd’hui je ne fais que ce qui m’amuse et m’apporte de la joie, ce que j’aime et qui fait rire mon coeur, à ma façon et selon mon rythme.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle HONNETETE.

Quand j’ai commencé à m’aimer

je me suis échappé de tout ce qui n’était pas sains pour moi, des plats, des gens, des choses, des situations et de tout ce qui me tire vers le bas et m’écarte de moi même.

Au début j’appelas cela de l’égoïsme sain

Mais aujourd’hui je sais que cela s’appelle AMOUR DE SOI

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai arrêté de toujours vouloir avoir raison, par conséquent je me sus moins trompé.

Aujourd’hui, je l’ai reconnu cela s’appelle HUMILITE.

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai refusé de vivre plus enfoncé dans le passé et de m’inquiéter de mon futur.

Maintenant je vis seulement en ce moment où tout prend place.

Ainsi je vis chaque jour et j’appelle cela CONSCIENCE.

Quand j’ai commencé à m’aimer

j’ai reconnu que ma pensée peut me rendre misérable et malade.

Quand j’ai pourtant appelé les forces de mon coeur mon esprit a obtenu un partenaire d’importance.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle SAGESSE DU COEUR

Nous n’avons pas besoin de craindre d’autres discussions, d’autres conflits et problèmes avec nous mêmes et avec d’autres puisque même les étoiles se télescopent parfois et créent de nouveau des étoiles. »

CHARLIE CHAPLIN

sketch-1504347938529

Le 8 Mars est la journée internationale du droit des femmes.

Il est temps pour moi de reprendre ce blog après cette longue absence. Vous verrez, lirez et ressentirez beaucoup de changement dans ma façon d’écrire et de vous dire les choses.

Je vais vous expliquer tout ça dans les prochains articles

Mais aujourd’hui, 8 Mars 2018 c’est à toutes les femmes que je dédie cet article. Je vous souhaite une journée ou vous vous sentirez en confiance, une journée ou l’estime que vous aurez de vous permettra à chacune quel que soit son âge, sa nationalité, sa religion, son milieu socio culturel, de vivre en harmonie avec ses choix, ses désirs.

Aujourd’hui, 8 Mars je souhaite que toutes les femmes vivent dans le respect.

Que ce soit le respect de leurs propres rêves qu’elles osent les vivres, qu’elles essaient. Que les femmes aujourd’hui se sentent respectées de leur pères, mère, frères et soeurs, collègues, amis enfants.

Que pour cette journée, elles osent dire Non, qu’elles osent dire OUI ! Que les femmes osent dire tout simplement sans peur de se révéler, sans peur de se délivrer.

A toutes, je souhaite tout simplement une très belle journée !

A très vite !

Laurence

 

 

MINDFULNESS, LA CONFIANCE

Développer une confiance fondamentale en vous et en vos sentiments fait partie intégrale de l’entraînement à la méditation.

Il est bien mieux d’avoir confiance en votre intuition et en votre propre autorité, même si vous faites des « fautes » en cours de route, que de toujours chercher des indications à l’extérieur de vous-même.

Si à un moment donné quelque chose ne vous semble pas juste, pourquoi ne pas tenir compte de votre ressenti ?

Pourquoi devriez-vous l’ignorer ou l’annuler car une autorité ou un groupe de personnes pensent ou disent autre chose?

Cette attitude de confiance envers vous-même et envers votre sagesse et votre bonté fondamentales est très importante dans tous les aspects de la pratique de la méditation.

Ce sera particulièrement utile pour le yoga.

Quand vous ferez du yoga, vous devrez tenir compte de votre ressenti, quand votre corps vous dira d’arrêter ou de revenir d’un étirement particulier.

Si vous n’écoutez pas, vous pourriez vous blesser.

Certaines personnes engagées dans la méditation se trouvent tellement impressionnées par la réputation et l’autorité de leurs enseignants qu’elles ignorent leur ressenti et leurs intuitions.

Elles croient que leur enseignant doit être quelqu’un de bien plus sage et plus avancé, et pensent donc qu’elles doivent l’imiter et faire ce qu’il dit sans poser de question, et le vénérer comme un modèle de sagesse parfaite.

Cette attitude est à l’antipode de l’esprit de la méditation, qui insiste sur le fait d’être soi et de comprendre ce que signifie être soi.

Quiconque imite quelqu’un d’autre, qui que ce soit, fait fausse route.

Il est impossible de devenir comme quelqu’un d’autre. Votre seul espoir est de devenir plus pleinement vous-même.

C’est-la raison première de pratiquer la méditation.

Les enseignants, les livres et les enregistrements ne peuvent qu’être des guides, des balises.

Il est important d’être ouvert et réceptif à ce que vous pouvez apprendre d’autres sources, mais, en finale, vous avez toujours à vivre votre propre vie, chaque instant de votre vie.

En pratiquant la pleine conscience, vous prenez la responsabilité d’être vous-même et d’apprendre à écouter votre être profond et à vous y fier.

Plus vous cultivez cette confiance en vous-même, plus facilement vous pourrez faire confiance aux autres et voir aussi leur bonté fondamentale.

Extrait de « Au cœur de la tourmente, la pleine conscience »,

Jon Kabat-Zinn, (De Boeck)cropped-relaxation.jpg

Comme une page blanche

En ouvrant les volets, ce matin, je ne peux qu’admirer cette vue… Blanche, immaculée…

Pour ce début d’année, je le prends comme un signe, celui d’une ouverture, vers une page blanche. Une page que je vais devoir apprendre à colorer.

Cette page, cette vue, c’est ma vie, celle qui s’ouvre devant moi, avec de nouveaux horizons, qui seront positifs, puisque c’est moi qui, par petites touches, y mettra les couleurs que je souhaite.

Sur cette page blanche, je vais y mettre des mots, tout commence maintenant, c’est à moi d’écrire le livre de ma vie.

passion-relaxation-hypnose-page-blanche-2

J’ai envie de joie, de rires.

j’ai envie de donner, mais aussi de recevoir.

J’ai envie d’apprendre et d’enseigner, de transmettre.

J’ai envie de calme, de paix.

J’ai envie de me dire, de vous dire que tout est possible si on le souhaite vraiment.

Je vais y arriver, il suffit de me lancer, de me faire confiance, de faire confiance à la vie, de vous faire confiance.

J’ai envie de dire oui, j’essaie, oui je me lance, oui je le tente !

Alors, si  nous essayions ensemble, si tout était possible…. Si sur notre tableau blanc nous y mettions les couleurs les plus vives, et les mots les plus fous !

Je suis capable, vous êtes capable !

passion-relaxation-hypnose-page-blanche-3

Par ce qu’à l’instar de ce magnifique tableau de MONDRIAN, notre vie aussi est une oeuvre d’art !