DEPRESSION ET ANXIETE NE SONT PAS UN CHOIX

Dépression et anxiété ne sont pas synonymes de faiblesse, ni même la conséquence d’un choix personnel ; elles ne résultent pas d’un choix.

Non, les problèmes émotionnels ne fonctionnent pas de cette façon. Lorsqu’on ne va pas bien, on ne se dit pas «j’aime me sentir mal, du coup je me glissse dans un puits de tristesse ou d’anxiété pour voir si je me noie ou pas».

f03279c27e5e575a025c1731da889f53

 

Ce ne sont pas des signes de faiblesse ni de fragilité ou encore de pauvreté d’esprit, au même titre que le laisser-aller.


On pourrait dire que ce sont plutôt des signes de lutte, de lutte contre les adversités ou face à des situations personnelles gênantes et douloureuses, des pertes, des mauvaises expériences et des incertitudes

La dépression et l’anxiété ne sont pas des choix personnels

Ça peut arriver à tout le monde. Un beau jour, toutes les choses qui à vos yeux avaient du sens deviennent insignifiantes, plus rien ne vous encourage ni ne vous motive, vous avez du mal à sortir du lit, et vous vous sentez profondément triste ou irritable.

467a36c80e1373822cbe212a166c1398

Parfois, tout nous accable, notre respiration s’accélère d’un coup, et on se sent incapable de faire face à la vie de façon «simple et rapide».

D’une certaine manière, on se sent vaincu par les circonstances, dépourvu de force et d’envie. Cet état va et vient, ou bien nous colle à la peau.

On commence alors à se dire qu’on devrait peut-être consulter un spécialiste pour qu’il nous confirme que l’on est bien «invalide» à cause d’une profonde tristesse ou d’une terrible inquiétude qui nous fait nous sentir incapable de lutter au quotidien.


Lorsqu’on qu’on fait face à la perte d’un être cher, on se sent ébranlé ; on ne parvient pas à comprendre ce qu’il se passe, ni même pourquoi ça arrive

 

Par conséquent, on s’enfonce dans l’anxiété et/ou la dépression ; on évite au maximum de sortir de chez soi, ou bien quand on le fait, on se sent mal, on ne trouve plus aucun plaisir à s’adonner à des activités qui autrefois nous étaient agréables ou à tisser des liens avec les personnes qui nous entourent.

Bref, tout nous semble insurmontable, et pourtant, il est bel et bien possible de se sortir de là.

Pour ce faire, on doit accepter de se faire aider par un professionnel qui nous soutiendra en nous expliquant les choses et qui donnera de la cohérence émotionnelle à cette situation en nous aidant à la surmonter.


Franchir une des étapes les plus importantes du processus, c’est essentiel : demander de l’aide et bénéficier d’un soutien psychologique afin d’équilibrer notre état émotionnel et de «guérir» nos pensées.


 erkin-demir-double-exposure-photography-1

Les commentaires qui nous noient

C’est là que réside l’objet de cet article : notre relation avec notre entourage change.

La situation dans laquelle on se trouve n’est confortable pour personne, et du coup, les critiques finissent par surgir, et les commentaires et attitudes bourrées d’incompréhension, par nous envahir.

«Si tu es dans cet état, c’est parce que tu le veux bien», «Relève-toi et fais quelque chose de ta vie», «Tu es faible», «Tu es lâche», «Affronte la vie et arrête avec tes bêtises»…

Ces propos alimentent d’autant plus notre tristesse, notre apathie et notre anxiété face au quotidien.

A ces commentaires et autres attitudes s’ajoutent toutes ces pensées négatives qui parasitent notre esprit ; du coup, l’esprit et le monde de la personne anxieuse et/ou dépressive s’obscurcissent davantage

Evidemment, cela nous invite indirectement à vivre dans l’inertie et à nous isoler encore plus, ainsi qu’à renforcer le cercle vicieux qui nous a poussé dans ce piège.

images (17)

Dans la société dans laquelle on vit, il faut faire preuve d’une grande cruauté face aux douleurs psychologiques et émotionnelles, celles considérées de second, troisième ou quatrième rang. En fait, la valeur que l’on donne à notre santé mentale est vraiment terrifiante.

De la même façon qu’il ne nous arriverait jamais d’ignorer une blessure qui s’infecte ou qui n’a de cesse de saigner, des maux de ventre continus et aigus ou de forts maux de tête, on ne peut pas ignorer la douleur psychologique.


On doit donner à nos blessures émotionnelles l’importance qu’elles méritent, car le mal-être psychologique requiert un traitement, du travail, et un soutien indispensables à la guérison

images (18)

 

Autrement dit,on ne peut pas se contenter de penser que le temps pansera nos blessures, car ainsi, on court le risque que l’inverse se produise, que nos blessures s’ouvrent d’autant plus, que les infections s’étendent et que nos problèmes s’enlisent.

Si seulement on pouvait choisir de ne pas avoir de problèmes, de profiter de chaque moment et de toujours aller bien…cependant, on ne peut pas y échapper, et bien sûr, personne n’est à l’abri du danger.

On se doit de comprendre cela, et d’apprendre à prendre soin de nous comme on le mérite, et à ne pas incendier notre esprit d’un dialogue interne social qui démérite et sous-estime nos émotions ainsi que les problèmes auxquels on doit faire face.

Pour devenir la meilleure version de vous même, prenez soin de vous.

Laurence

images (19)

 

DEPRESSION, QUELQUES PHRASES POUR VOUS AIDER A AVANCER

La dépression est un sujet compliqué. Beaucoup de gens souffrent de dépression pendant des années sans à peine le montrer, alors que d’autres sont plus ouverts sur le sujet.

Toutefois, les personnes qui en souffrent ont toutes une chose en commun : elles doivent l’affronter chaque jour comme s’il s’agissait d’un défi.

Lorsque vous faiblissez et que la dépression vous oppresse, repensez au phrases suivantes. Cela ne résoudra pas le problème de fond, mais vous aidera à garder espoir.

C623J-eU4AAXrm_

“Quelle vie merveilleuse fut la mienne. Si seulement je m’en étais rendu compte plus tôt!” – Colette

La vie ne doit pas être parfaite. Les aléas sont la preuve que nous avançons peu à peu sur le chemin de la vie. Il est fréquent que la dépression empêche de percevoir toutes les merveilles autour de vous, mais cela ne signifie pas qu’il n’y en a pas.

Pensez aux gens qui vous aiment, et encore plus à ceux que vous aimez. Donnez-vous du temps pour faiblir de temps en temps, mais relevez-vous ensuite et avancez.

“La dépression est alimentée par des blessures non-guéries” – Penelope Sweet

Si vous n’apprenez pas à soigner votre passé, vous ne pourrez pas avoir de futur heureux.

Les moments dans lesquels vous restez enfermé en pleurant pour soigner momentanément votre coeur, vous permettent de savoir ce qu’il faut résoudre.

Cela fait partie du processus, mais après cela, il faut agir. Cherchez l’aide dont vous avez besoin et acceptez d’être accompagné

“J’ai commis le pire péché que l’on puisse commettre : je n’ai pas été heureux” – Jorge Luis Borges

La vie est éphémère et courte, et nous ne sommes qu’un soupir. C’est pour cela qu’il est obligatoire d’apprendre à être heureux.

Ne vous contentez pas de regarder les jours défiler les uns après les autres, mais cherchez des raisons de sourire, même si vous êtes dans une mauvaise passe ou que vous avez envie de pleurer et de vous éloigner du monde.

Sortez, profitez du soleil, discutez avec des amis, rencontrez des personnes que vous appréciez particulièrement et riez.

Vous ne voudriez pas que la vieillesse vous tombe dessus et que vous vous rendiez compte que vous êtes passé à côté de toutes ces belles choses.

“La dépression est l’incapacité à se construire un futur” – Rollo May

Qu’est-ce qui vous retient ? Préférez-vous être fort et avancer ou donner de l’importance à quelque chose d’insignifiant ?

Ne culpabilisez pas, car nous avons tous connu ce genre de passades, mais ce qui importe, c’est de savoir continuer malgré les défaites de la vie.

k4807169

“La dépression est une prison où vous êtes à la fois le prisonnier de la souffrance et le cruel geôlier” – Dorothy Rowe

À la différence d’autres problèmes, dans une situation de dépression, votre pire ennemi, c’est vous-même.

En effet, vous entrez dans un cercle vicieux rempli de culpabilité, de souffrance, de tristesse et de solitude.

Vous ne pouvez pas accepter cela ! Vous êtes le maître de votre vie et vous devez prendre vos responsabilités et reprendre le contrôle. Seul vous pouvez décidez quand souffrir et quand vous relever.

Trouvez la force de vous valoriser et de minimiser ce qui vous fait du mal

“Chaque jour débute avec un acte de courage et d’espoir : sortir du lit” – Anonyme

L’un des objectifs des personnes dépendantes est de vivre une journée à la fois, car vous ne pouvez pas faire de projets pour toute une vie si vous n’avez pas décidé de vous battre aujourd’hui.

Même si vous n’avez pas envie, vous devez vous lever et vous apprêter chaque jour. Tenez votre maison en ordre et assurez-vous d’accomplir toutes vos obligations.

Plus vous passez de temps sans rien faire, plus vous avez de chance d’être envahi par la dépression.

Qu’attendez-vous pour vous battre pour vous ?

Seules les personnes qui ont souffert de dépression savent à quel point il est difficile d’aller de l’avant.

Personne n’a le droit de vous juger parce que vous êtes faible et que vous n’avez plus la force de continuer.

Vous devez faire quelque chose pour vous relever, car personne ne peut lutter à votre place.

Pleurez, criez ou exprimez-vous comme vous le voulez, mais continuez d’avancer, car il reste encore tant de belles choses à vivre.

Prenez soin de vous pour devenir la meilleure version de vous même.

Laurence

 

 

LE BURN OUT SENTIMENTAL

On parle souvent du burn out pour les soucis liés au monde professionnel, il est vrai que dans la société dans laquelle nous vivons, de très nombreux salariés subissent une pression quotidienne de la part de leur direction.

Le besoin de résultats est une nécessité pour conserver son emploi et éviter de se retrouver sans ressource. Avec la crise que nous traversons perdre son job ou bien démissionner n’est pas de bonne augure, ce qui peut décupler cette pression.

Mais cette situation ne concerne pas uniquement le domaine professionnel, vous pouvez également très bien le ressentir dans votre vie sentimentale, que vous soyez en couple ou que vous accumuliez les échecs.

En effet, nombreuses sont les personnes qui traversent cette période ou bien leur partenaire est dans ce cas de figure,  et cela brise les liens dans le couple. Il faut savoir que ce n’est pas n’importe quelle méthode qu’il faut utiliser pour améliorer la situation, car c’est le fait d’être à la limite de la dépression amoureuse est un phénomène vraiment particulier.

C’est la raison pour laquelle il faut se poser énormément de questions autour de ce phénomène et la première étant de savoir comment se caractérise un burn out sentimental ? Qu’est-ce que cette notion ? Comment la combattre ?

Ce sont les 3 interrogations auxquelles il faut songer si vous souhaitez aller de l’avant et je vais justement vous aider à trouver les réponses que vous cherchez. Il est temps d’agir et de ne pas attendre sans rien faire, parce que votre quotidien se dégradera de plus en plus. Alors ne perdez pas un instant…

hands-437968_960_720

Le burn out sentimental qu’est ce que c’est ?

Il faut bien comprendre que le burn out  , qu’il soit professionnel ou bien, sentimental, ne se résume pas en une seule mauvaise journée ou quelques accrochages avec son partenaire.

En effet, vous pouvez vous disputez avec celui/celle qui partage votre vie, vous pouvez avoir une mauvaise journée au bureau, cela ne va pas engendrer une dépression pour autant. Beaucoup de personnes ont tendance à envisager le pire trop rapidement et ainsi à se plonger eux-mêmes dans la déprime.

Un burn out se caractérise par de l’irritabilité, une fatigue permanente, une perte d’énergie, c’est un état dépressif qui concerne, malheureusement, des dizaines de milliers de personnes.

Lorsqu’il concerne la vie amoureuse, les signes sont les mêmes. Manque de communication, beaucoup de disputes, plus de sorties, moins d’attirance sexuelle et donc de rapports, la routine prend de plus en plus de place au sein de votre couple. Et quand vous vous retrouvez le soir,  plus rien ne se passe entre vous, vous devenez un peu comme des colocataires ou bien vous vous disputez.

security-lock-368498__180

A la différence de celui lié au travail, le burn out sentimental concerne directement les deux membres du couple. Et n’oubliez pas qu’il touche la famille dans sa globalité, donc aussi les enfants.

Quand vous avez de jeunes enfants difficiles à tenir, qui n’en font qu’à leur tête, il y a forcément des conséquences sur votre relation amoureuse. Vous avez des journées chargées et en rentrant le soir vous devez faire face à des problématiques familiales après avoir passé des mauvaises journées au travail.

Vous avez par conséquent du mal à vous détendre chez vous et donc vous voyez votre famille comme un « problème ».

Du coup vous ne supportez plus cette situation et vous vous demandez donc quelles est la manière de sortir de cet engrenage néfaste pour votre couple.

couple-168191_960_720

Comment lutter contre un burn out dans sa vie sentimentale ?

Depuis quelques temps vous ne parvenez plus à avancer. Vous faites tout de même un premier pas en lisant cet article à la recherche de conseils. L’une des principales problématiques, qui est tout à fait compréhensible, est que les personnes en dépression ne veulent pas mettre en place des actions pour aller mieux.

Malheureusement, leur état leur fait croire que c’est avec le temps que tout ira mieux ou bien ils/elles sont dans le déni le plus total face à cette dépression amoureuse, ce qui n’aide pas.

Si le burn out sentimental met en péril votre couple, si vous sentez que votre attitude exaspère votre partenaire ainsi que votre famille voire même vos proches, vous devez vous reconstruire et évacuer ce trop-plein de stress après votre journée de travail.

Le sport est une solution efficace, que ce soit le soir ou le week-end, vous pouvez faire en sorte de vous défouler grâce à de l’exercice. Pour cela inutile de vouloir mettre en place un planning d’athlète de haut niveau, 20 à 30 minutes suffisent amplement. Le tout est de se libérer l’esprit et d’évacuer toute la négativité.

digital-art-398342__180

Méditer est aussi un excellent moyen pour aller mieux. L’une des actions fortes à faire serait de dire à votre partenaire que vous avez pris conscience de votre comportement et que si vous prenez de la distance c’est pour vous reconstruire et sauver votre couple afin de ne pas laisser les soucis prendre le dessus. Vous avez besoin de réfléchir à ce qui ne va pas dans votre couple afin de mieux revenir.

Comment aider son partenaire qui déprime ?

Je suis consciente que la plupart des hommes et des femmes qui vont lire cet article, veulent avoir une méthode précise pour aider leur moitié à ne pas sombrer dans la déprime et veulent sauver leur histoire d’amour. Toutefois, il ne faut pas vouloir trop en faire et se montrer oppressant(e), collant(e) car cela pousse encore plus votre moitié à mettre de la distance tant physique qu’émotionnelle. Vous ne devez pas le/la harceler pour qu’il/elle vous dise « je t’aime » ou bien vous prenne dans ses bras !

Il faut respecter son besoin de se reconstruire et lui dire que vous êtes à l’écoute.

Coeur-avec-les-mains

Combattre la tristesse sentimentale n’est pas toujours simple lorsque l’on ne possède pas les armes. Mais n’hésitez pas à me contacter, en effet grâce à l’hypnose et la relaxation, je peux vous aider à avancer, à faire évoluer les choses et raviver la flamme.

Vous avez pris l’habitude d’être en demande, de toujours être dans le conflit avec votre moitié mais vous pouvez faire exactement le contraire et remonter la pente tout en l’aidant.

En prenant soin de votre couple, de votre conjoint, vous prenez soin de vous et devenez la meilleure version de vous même.

Laurence

hand-heart-117884