« Un esprit sain dans un corps sain ». Cette maxime universelle peut également être lue en sens inverse.

Il est important de comprendre comment le corps et l’esprit s’influencent mutuellement. Outre une bonne digestion des aliments, il est tout aussi essentiel de pouvoir « digérer » les problèmes émotionnels.

Plus vous serez en mesure de pardonner aux autres et à vous même, d’accepter certaines situations, de vous en remettre à la vie et de surveiller vos limites, moins vous serez stressé.

Le stress de longue durée peut entraîner une prise de poids.

Comment vous libérer de pensées et de sentiments qui vous rongent ? En cherchant le calme, par la méditation, la promenade, le yoga, l‘hypnose

Le calme est un besoin primaire propice à la réflexion, au repos, à la création. Il s’agit donc donc d’un ingrédient essentiel de notre alimentation spirituelle. Sans calme et sans détente, nous perdons notre vitalité.

Une maison bien rangée donne une sensation d’espace et d’apaisement. Le jeûne est également créateur d’espace, tant dans l’esprit que dans le corps. D’ailleurs, son intégration séculaire dans de nombreuses traditions spirituelles n’est pas le fruit du hasard, puisque plus l’estomac est vide, plus l’esprit est rempli.

Il existe plusieurs méthodes de jeûne, plus ou moins drastiques. Cependant un seul jour de cure à base de jus de fruits et de légumes suffit pour mettre les intestins au repos et purifier le corps

Le jeûne n’est certes pas un remède miracle, mais il permet de trouver un nouvel équilibre alimentaire et d’évoluer vers la découverte de soi et la prise de conscience.

« je suis revenu à la vie lorsque mon âme et mon corps se sont aimés et unis. » KAHLIL GIBRAN

Les quarante jours de jeûne, entre Mardi gras et Pâques, constituent le Carême, un moment idéal pour l’introspection et le rangement. C’est également l’occasion de faire de la place pour de nouvelles opportunités.

Durant plusieurs siècles, le Carême était littéralement l’occasion de donner un bon coup de balai chez soi.

Si ce nettoyage de printemps n’est plus d’actualité chez la plupart des gens, respecter un rituel de rangement et de réflexion annuel n’est pas une mauvaise idée.

Cette envie qui nous vient à tous de temps en temps, est liée à un besoin de nous débarrasser de ce qui nous encombre et nous angoisse.

Quand nous voulons apprendre à mieux connaître quelqu’un, nous observons inconsciemment son intérieur. Pourquoi ne pas faire la même chose en sens inverse ? Pour apprendre à mieux vous connaître, observez votre intérieur d’un oeil neuf, en prenant le temps d’une journée, même d’un weekend, de faire le tour complet de votre maison.

Entrez dans la première pièce. Regardez autour de vous. Quelle atmosphère se dégage de cet espace ? Quelles couleurs sont utilisées ? Y-a-t-il beaucoup d’affaires ?

Fermez ensuite les yeux et respirez profondément : vous sentez -vous bien, ou au contraire vous sentez vous oppressé dans cette pièce ? Ouvrez les yeux et notez ce que vous êtes en train de regarder. Posez-vous les questions suivantes : pourquoi mes yeux sont attirés par cet objet en particulier ? En ai-je vraiment besoin ? M’est-il précieux ? Est-ce que je me sentirais mieux si je m’en débarrassais ou l’offrais à quelqu’un ?

Faites la même chose dans chaque pièce. Remettez en question chaque objet que vous voyez. Y tenez-vous vraiment , ou avez-vous juste peur de laisser le passé derrière vous ? De manquer de quelque chose ? Est-ce le désir de vous raccrocher à quelque chose ?

Rassemblez toutes les affaires dont vous n’avez plus besoin, et décidez de leur sort : allez vous les jeter ou les donner à une association ? Connaissez-vous quelqu’un qui les apprécierait ? Peut être même pourriez vous les vendre ?

Pour finir, essayez de voir ce que représentent ces objets dans leur ensemble et ce qu’ils disent du fardeau que vous portez en vous.

Lorsque vous vous débarrassez de ces affaires, défaites-vous également de ce fardeau. Laissez se dissiper vos anciennes frustrations et ouvrez vous à un nouveau souffle dans votre vie.

Ce qui reste sera utile à l’avenir

.